fbpx
pourquoi je n'ai plus de règles ?

Pourquoi je n’ai Plus mes Règles ? 5 Causes possibles

Sommaire

Tu n’as plus tes règles depuis quelque temps et cela te préoccupe ? Tu ne sais pas vraiment ce qui a pu déclencher cet arrêt de tes menstruations ? Tu sens que ton cycle menstruel est perturbé sans pouvoir mettre le doigt sur ce qui coince ? Je te comprends. Tu aimerais bien comprendre la raison de cette absence de règles et c’est bien normal. Explorons ensemble les différentes pistes qui pourraient expliquer un retard de règles ou une aménorrhée, et voyons quelles solutions sont possibles.

Mais juste avant, un petit rappel rapide pour mieux comprendre la suite.

Quand m’inquiéter si je n’ai plus mes règles ?

Je veux te rappeler que tous les saignements ne sont pas forcément des règles. Les menstruations arrivent après l’ovulation et se déclenchent lorsque l’ovule n’a pas été fécondé et/ou que la nidation n’a pas eu lieu.

C’est d’ailleurs pour cela que le Duphaston est un peu l’arnaque du siècle quand il est prescrit pour une aménorrhée. Mais c’est un autre sujet.

Pourquoi tu n’as plus tes règles depuis 2 mois ? 3 mois ? 1 an ? 2 ans ? Quand est-ce que tu dois t’inquiéter si tu n’as plus tes règles ? Sans aller jusqu’à t’inquiéter, sache qu’un retard ponctuel de quelques semaines peut arriver dans certains cas. Ce n’est pas nécessairement grave.

Mais si tu n’as plus tes règles depuis l’équivalent de 3 cycles pour toi (plus ou moins 3 mois), alors je te conseille d’aller consulter (médecin, sage-femme ou gynécologue) afin de poser un diagnostic médical précis.

Certaines pathologies présentent des symptômes semblables, mais se traitent bien différemment.

Voyons maintenant quelles sont les causes possibles de ton aménorrhée.

La grossesse : cause numéro 1 de l’aménorrhée

Le savais-tu ? La grossesse est la cause numéro 1 dans le cas d’une absence de menstruations.

Je te conseille donc de commencer par réaliser un test de grossesse si tu constates un retard dans ton cycle habituel. En cas de doute, n’hésite pas à doubler avec une prise de sang.

Cela dit, si tu lis cet article, c’est probablement parce l’hypothèse bébé est déjà écartée. Alors, passons à la suivante.

Cycles irréguliers et prise de médicaments

On ne pense pas toujours aux médicaments quand nos règles sont irrégulières, pourtant, ils sont parfois responsables.

Je pense notamment aux corticoïdes, aux antidépresseurs, ou même à la pilule contraceptive.

En effet, la prise ou l’arrêt de la pilule peut déclencher une perturbation du cycle menstruel. Il aura alors besoin d’un petit délai (jusqu’à 6 mois) avant de se caler à nouveau sur un rythme physiologique. Dans ce cas, les règles peuvent mettre un peu de temps à revenir.

Je t’invite d’ailleurs à lire l’article “Que fait la pilule sur le cycle menstruel ?” pour mieux comprendre l’impact des hormones artificielles sur le cycle et pourquoi les règles ne sont en fait pas vraiment des règles.

Si cette explication ne correspond pas à ta situation, il en existe d’autres.

Arrêt des menstruations et ménopause précoce

Ce sujet est encore tabou en France. Pourtant, il touche 1 à 2% des personnes menstruées, j’ai nommé : la ménopause précoce.

Elle peut survenir dès 30 ou 35 ans. Tu peux la reconnaître puisqu’elle s’accompagne de différents symptômes comme :

  • des bouffées de chaleur ;
  • une sécheresse vaginale et vulvaire ;
  • une humeur variable ;
  • et, une aménorrhée bien sûr ;
  • etc.

Tu peux demander à réaliser un bilan hormonal afin de déterminer si oui ou non, tu vis une ménopause précoce.

J’ai rédigé un article complet sur le sujet, si tu souhaites approfondir cette piste : Comprendre la ménopause précoce.

Et puis, il y a une autre catégorie d’aménorrhée dont j’aimerais te parler : l’aménorrhée hypothalamique.

Aménorrhée hypothalamique

Dans le cas de l’aménorrhée hypothalamique, c’est au niveau du cerveau que ça se passe, plus précisément de l’hypothalamus.

Pour (fortement) résumer : quand le cycle menstruel va bien, le cerveau va dire à nos ovaires “c’est bon les gars, tout va bien, on envoie les hormones et on peut débuter l’ovulation”. Suite à l’ovulation, s’il n’y a pas eu fécondation, les règles arrivent.

Sauf que dans le cas d’une aménorrhée hypothalamique, la communication est coupée dès la première étape, au niveau de l’hypothalamus. Le corps décide que ce n’est pas le moment de procréer (le rôle premier du cycle menstruel) et il met la machine à l’arrêt.

Pourquoi ? Différents facteurs peuvent être en cause :

  • une alimentation inadaptée (trop pauvre en quantité ou en qualité, pas assez grasse, ou pas assez calorique par exemple…) ;
  • une perte de poids trop rapide ou une masse grasse trop faible ;
  • un apport énergétique trop faible par rapport à la dépense énergétique ;
  • une pratique sportive trop intense (sport de haut niveau, entraînements très exigeants, restrictions trop importantes…), l’aménorrhée est fréquente chez les sportives de haut niveau ;
  • un niveau de stress très élevé ;
  • un choc émotionnel récent ;
  • etc.

On pourrait dire que le cycle menstruel est comme un baromètre pour le corps. Tant que tout va bien, le cycle fonctionne comme sur des roulettes. Par contre, le jour où quelque chose ne va pas, le cerveau comprend que ce n’est pas le bon moment pour concevoir un enfant et il met le cycle en pause, le temps de retrouver son équilibre.

Une aménorrhée hypothalamique est donc le signal que quelque chose bloque. L’idée est donc de trouver ce “quelque chose” et réussir à en prendre soin pour rétablir l’harmonie.

Enfin, une dernière piste à explorer (moins réjouissante, mais tout aussi importante) : le trouble gynécologique.

Absence de règles due à un trouble gynécologique

Un trouble gynécologique peut parfois être à l’origine d’une absence de règles. Quand je parle de trouble, ça ne veut pas nécessairement dire « maladie grave », bien entendu.

Cela dit, il me semble important de vérifier cette hypothèse avec un ou une gynécologue. Cela te permettra d’obtenir un diagnostic sérieux et un traitement adapté si nécessaire.

Voici des exemples de pathologies à surveiller en cas d’aménorrhée :

  • SOPK (Syndrome des Ovaires Polykystiques) ;
  • insuffisance ovarienne ;
  • adhérences utérines ;
  • etc.

Ces différentes pathologies peuvent mener à une irrégularité du cycle, voire une absence totale de règles (dérèglements hormonaux, troubles d’ovulation…).

Tu peux également regarder du côté de la thyroïde. Il ne s’agit pas d’un trouble gynécologique à proprement parler, mais l’hypothyroïdie peut également causer une absence de règles.

Mon intention n’est pas de t’inquiéter, bien entendu ! On connait toutes l’effet anxiogène de rechercher des symptômes sur internet et de finir par tomber sur un site qui nous fait croire qu’on a une maladie hyper rare et incurable (*au secours !).

Cela dit, ce sont des informations précieuses à connaître pour prendre soin de ta santé de manière éclairée.

Quelles sont les solutions pour retrouver des règles et un cycle « normal » ?

En résumé, qu’est-ce qui peut provoquer un retard de règles ?

  1. Une grossesse (ou l’allaitement),
  2. La prise de certains médicaments,
  3. Une ménopause précoce,
  4. Une aménorrhée hypothalamique,
  5. Un trouble gynécologique.

Dans tous les cas, je me répète, je t’invite à consulter un ou une professionnelle de santé. C’est le seul moyen de trouver un traitement adapté si nécessaire.

Même si tu te dis que ne pas avoir tes règles ça peut être plutôt cool (si tu n’es pas dans un désir d’enfant), une aménorrhée à des conséquences sérieuses sur l’ensemble de ton corps à cause du dérèglement hormonal que cela entraîne.

Je te conseille donc de ne pas le prendre à la légère.

Sophie-Laure l’explique très bien dans le Sommet sur l’Autonomie Gynécologique. C’est une mine d’or pour comprendre le cycle et son fonctionnement.

Je t’invite aussi à jeter un œil aux autres Sommets ou Mini-packs disponibles. Ils regroupent des tonnes d’informations précieuses pour comprendre et vivre en paix avec ton cycle menstruel 🥰.

Tags :

Pour aller plus loin

4 réflexions au sujet de “Pourquoi je n’ai Plus mes Règles ? 5 Causes possibles”

  1. Bonjour,
    autre explication : le vaccin contre le covid.
    Je n’ai pas eu mes règles pendant 5 mois après mes 2 doses du vaccin Pfizer. J’ai fait un bilan sanguin prescrit pour écarter un pb gynéco… Je viens d’avoir mon “retour de cycle”. Pourvu que ça dure !

    Répondre
  2. Bonjour j’ai eu mes premières règles a l’âge de 10ans et demi j’ai bientôt 46ans je me demande si je ne suis pas en préménopause car parfois j’ai des bouffées de chaleur des suees nocturnes et mes règles sont parfois irrégulières

    Répondre
  3. Bonjour
    J’ai 22 ans. Depuis mes deux doses de vaccin pfizer, je n’ai quasiment plus mes règles. Moi qui ai toujours été bien réglée depuis mes 12 ans …
    Mes règles reviennent et redisparaissent dans la foulée
    Je suis très inquiète étant donné que ce problème est là depuis de nombreux mois et que ça ne s’arrange pas …

    Répondre

Laisser un commentaire