fbpx
hormones pour réguler son cycle

Les hormones pour réguler son cycle : bonne ou mauvaise idée ?

Sommaire

Tu as un cycle menstruel irrégulier et tu hésites à prendre des hormones (pilule, stérilet…) pour le réguler ? Tu ne sais pas si c’est un bon calcul, ou si ça fonctionne vraiment ? Je te propose d’y regarder de plus près. À quoi ressemble un cycle « bien réglé » ? Un cycle déréglé ? Quels sont les effets des hormones sur son bon fonctionnement ? Mais surtout : les hormones pour réguler son cycle, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Le cycle menstruel au naturel

Avant toute chose, es-tu certaine d’avoir un cycle irrégulier ou déréglé ?

Un cycle bien réglé

Je préfère apporter quelques précisions dès le début, juste pour que nous soyons sur la même longueur d’onde.

Un cycle réglé (ou cycle normal, ou cycle en bonne santé, on l’appelle comme on le souhaite) ne veut absolument pas dire un cycle de 28 jours, ou un cycle aligné avec la lune… C’est une folie de croire cela. N’y vois là aucun jugement de ma part, mais je pense qu’il est important de sortir de ces croyances, qui peuvent nous apporter plus de questions et d’angoisses qu’autre chose.

D’abord, le cycle menstruel ne dure que rarement 28 jours. C’est le cas pour seulement 13% des femmes… Eh oui, c’est une moyenne, mais pas une majorité, loin de là. Déjà, rien que de savoir ça, ça rassure. On se dit qu’on n’est peut-être pas anormale finalement 😊.

(De la même manière, l’ovulation n’est pas forcément (et même rarement) à J14).

Et, si la durée varie beaucoup d’une personne à une autre, elle varie aussi d’un cycle à l’autre. Aucune inquiétude donc, si ton cycle fonctionne plutôt autour de 21 jours, de 25 jours ou encore de 35 jours, par exemple. Tout est possible, il suffit de t’observer et de noter pour repérer ta durée à toi.

Sachant cela, on comprend mieux pourquoi le cycle menstruel ne s’aligne pas nécessairement à celui de la lune. Ils n’ont pas toujours la même durée. Cela peut arriver, mais il n’existe aucune corrélation scientifique établie.

En bref, si ton cycle s’étend (à 2 ou 3 jours près) toujours sur la même durée et qu’il se trouve dans une fenêtre entre 21 et 35 jours, il est régulier.

En revanche !

Un cycle déréglé

Si :

  • ton cycle est plus court ou plus long que la fourchette « normale » ;
  • ou bien si la durée de ton cycle varie significativement tous les mois (ou depuis plus de 3 mois consécutifs) ;
  • alors, tu as certainement un cycle déréglé.

Ce n’est pas forcément grave. Mais il est intéressant de noter ce que tu observes pour essayer d’en comprendre la cause. N’hésite pas à prendre rendez-vous avec ton médecin, gynécologue ou sage-femme pour creuser la question.

Bon, et les hormones alors ?

On y arrive.

Le cycle menstruel sous hormones

Il y a une chose que j’ai réalisée assez tard dans ma vie et qui m’a vraiment marquée : j’ai utilisé des contraceptifs hormonaux pendant des années, sans savoir comment ils fonctionnaient.

Tu le sais, toi ? Comment fonctionne la pilule, le stérilet ou encore l’implant ? Qu’est-ce qui fait qu’on ne peut pas tomber enceinte en prenant un petit comprimé tous les jours ?

Si tu ne le sais pas encore : les hormones de synthèses bloquent le cycle. Tout simplement. Elles le mettent en pause. Il n’y a plus d’ovulation et (pour schématiser) c’est comme si le cycle menstruel restait constamment en phase lutéale (d’où parfois les grosses fringales, la baisse de libido, etc.). Et ce, même avec une contraception qui « conserve les règles ». En réalité, il ne s’agit pas de règles, mais de saignements de privation.

Tu peux en lire davantage dans l’article « Que fait la pilule sur le cycle menstruel ? », si tu le souhaites.

Du coup, tu me vois certainement venir avec ma réponse à notre fameuse question : est-ce que les hormones peuvent réguler un cycle menstruel irrégulier ?

Les hormones pour réguler son cycle : bonne ou mauvaise idée ?

Mauvaise idée ❌

Eh oui, les hormones ne pourront jamais réguler ton cycle, puisqu’elles le mettent en veille.

Tu l’as compris, elles donnent parfois l’illusion d’un cycle réglé comme du papier à musique (oui, cette expression existe encore) puisque des saignements arrivent à chaque arrêt de plaquette, avant d’entamer la suivante. On se dit que chouette, les règles sont régulières, tout roule.

Mais en réalité, s’appuyer sur la pilule pour régulariser les règles (ou n’importe quelle autre contraception hormonale) n’est pas un bon calcul. Les hormones de synthèse entrent en conflit avec les hormones naturelles du cycle féminin et prennent le dessus.

Alors, comment avoir un cycle menstruel régulier ? En gardant un cycle naturel. Il n’y a pas d’autres possibilités. Seul un cycle physiologique peut être observé, apprivoisé et éventuellement soutenu (par des plantes, une alimentation variée ou des compléments alimentaires par exemple) pour retrouver son rythme.

Ressource complémentaire : Le cycle sous toutes ses coutures – 20 conférences pour explorer les connaissances sur le Cycle Menstruel.

Tags :

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire