fbpx
implant contraceptif hormonal

L’implant hormonal contraceptif : comment ça marche ?

Sommaire

Qu’est-ce qu’un implant contraceptif ? Quelles hormones l’implant libère-t-il dans le corps ? Pendant combien de temps ? Coupe-t-il les règles ? Je t’embarque avec moi pour y voir un peu plus clair.

À quoi ressemble un implant ?

Un implant contraceptif est un bâtonnet en plastique d’environ 4cm de long et de 2mm de diamètre. On pourrait dire qu’il ressemble à un petit cure-dent (sans les bouts pointus, bien entendu).

Il se place juste sous la peau dans l’intérieur du bras, à mi-chemin entre le coude et l’aisselle.

Comment fonctionne l’implant hormonal contraceptif ?

L’implant est un moyen de contraception microprogestatif. Cela veut dire qu’il libère une molécule progestative (hormone artificielle) qui possède 2 actions contraceptives :

  1. elle épaissit la glaire cervicale, empêchant le passage des spermatozoïdes vers l’utérus ;
  2. et elle rend la paroi utérine (endomètre) très fine, empêchant l’implantation d’un éventuel embryon.

Il se peut que l’implant hormonal bloque également l’ovulation, mais ce n’est pas toujours le cas. Impossible de le savoir à l’avance. Certaines femmes continuent d’avoir un cycle menstruel qui fonctionne, d’autres non. On ne peut pas miser dessus en amont.

Mais attention !

Quand est-ce que l’implant devient efficace ?

Lors de la pose d’un implant, son efficacité n’est pas immédiate. Il faut compter 8 jours avant d’avoir des rapports sexuels pénétratifs non protégés sans risques de grossesse.

Avant cela, tu peux faire l’amour avec un préservatif, pratiquer l’abstinence, ou, évidemment, faire preuve de créativité et t’amuser sans pénétration.

*Petit rappel : l’implant ne protège pas contre les IST, pour cela, pense aux préservatifs et aux dépistages réguliers.

Ensuite, l’implant se garde pour une durée maximum de 3 ans. Passé ce délai, tu peux prendre rdv pour en poser un nouveau (ou changer de contraception).

La fiabilité de l’implant hormonal est de 99% (aucune contraception n’est efficace à 100%), son indice de Pearl est de 0,05 selon l’OMS.

Et maintenant, la question inévitable…

Quels sont les effets secondaires de l’implant ?

Comme avec tous les contraceptifs hormonaux, il se peut que tu vives des effets indésirables avec l’implant. Les 3 qui reviennent le plus fréquemment sont :

  • tensions dans les seins ;
  • maux de tête ;
  • et acné.

Qu’en est-il de l’implant et des règles ?

Tout est possible :

  • certaines personnes n’ont plus du tout de règles dès le départ ;
  • d’autres observent des petits saignements de 2 ou 3 jours de temps en temps ;
  • d’autres encore parlent de spotting (petits saignements spontanés qui ne sont pas des règles) durant les premiers mois.

Je précise que le spotting n’est pas grave du tout dans ce cas. Il finit par s’arrêter. En fait, c’est comme si l’endomètre était si fin (par l’action du stérilet) qu’il suintait un peu.

Le corps à souvent besoin de +/- 3 mois pour s’adapter à un nouveau contraceptif hormonal.

Cela dit, si passé ce délai (ou même avant, d’ailleurs) les effets indésirables te gênent et créent un inconfort qui ne te convient pas, n’hésite pas à retourner voir le ou la médecin qui a posé ton implant pour en discuter et éventuellement demander à changer.

Tu as le droit.

Autre ressource intéressante pour toi : Choisir vraiment sa contraception !

Tags :

Pour aller plus loin

5 réflexions au sujet de “L’implant hormonal contraceptif : comment ça marche ?”

  1. Pour ma part, 12 kilos pris en un mois à cause de l’implant. Personne ne m’a prévenu, sinon jamais je ne l’aurais mis et évidemment impossible de les perdre…

    Répondre
    • Bonjour es ce que quand on fait un rapport sexuel quand on a l’implant
      Es ce que risque de tomber enceinte
      Parce que moi sa me fait peur
      Parce que moi j’ai un implant

      Répondre
      • Bonjour, j’ai une contraception par implant depuis mon premier enfant. Après le retrait du premier implant, j’ai tombé enceinte 4 mois après. Depuis mon 2ème enfant donc 10 ans je suis sous implant et jamais de problème. Je le renouvelle bien au 3 ans pour pas prendre de risque. Pour moi c’est un vraiment confort ( peu de saignement, plus de règles douloureuses, pas d’oublis…)

        Répondre
  2. Peut-on recourir à la prise de pilule contraceptive lorsque la durée maximale d’attente après la pose de l’implant n’a pas été respectée?

    Répondre

Laisser un commentaire