fbpx
vaginisme

Qu’est-ce que le vaginisme ? Explications simples et rapides

Sommaire

Il y a plus de personnes touchées par le vaginisme qu’on pourrait le penser. Si c’est ton cas, tu n’es pas seule. Le vaginisme est défini comme un “trouble sexuel” (même si je n’aime pas ce terme) dans le sens où c’est une réaction du corps qui n’est pas normale : les muscles qui entourent le vagin se contractent de manière involontaire. Mais tu vas voir, il n’y a rien de grave ou de dangereux là-dedans et surtout, ce n’est pas inéluctable ! Alors, qu’est-ce que le vaginisme ? Quelles sont les pistes pour l’apaiser ? C’est ce que je te propose de voir dans cet article.

Ce sujet peut être un peu lourd ou délicat, ne te force pas à lire si c’est trop pénible. Prends le temps d’y revenir quand tu te sentiras prête.

Comprendre le vaginisme

Le vaginisme, c’est la contraction involontaire et incontrôlée des muscles qui entourent le vagin : le plancher pelvien (ou périnée).

Cela implique la difficulté, voire l’impossibilité, d’insérer quoi que ce soit dans le vagin : un pénis évidemment (le vaginisme est souvent associé à la sexualité pénétrative), mais aussi un sextoy, un tampon ou un spéculum lors d’un rendez-vous gynécologique.

(Hors sujet, mais j’en profite pour rappeler que l’insertion d’un spéculum ou le toucher vaginal n’est JAMAIS obligatoire sans ton consentement lors d’un rendez-vous gynécologique.)

La pénétration est donc douloureuse, voire impossible. Parfois on parle du fait d’avoir la sensation que “la porte est fermée”. Mais alors d’où ça vient ?

Les différents types de vaginisme

Les causes du vaginisme peuvent être diverses, allant de facteurs psychologiques tels que l’anxiété, la peur ou des expériences traumatisantes, à des facteurs physiques comme des infections à répétitions, des problèmes hormonaux ou des antécédents de chirurgie pelvienne.

Il est donc essentiel de noter que le vaginisme n’est pas uniquement un problème physique, mais peut également être lié à des aspects émotionnels et relationnels.

Son intensité peut varier également.

Maintenant, la bonne nouvelle c’est que ce n’est pas inéluctable.

Apaiser le vaginisme

Si tu es touchée par le vaginisme, je te conseille fortement de rechercher les moyens de l’apaiser pour toi.

Prends le temps (qu’il te faut) de comprendre d’où vient ton vaginisme :

  • infections à répétition ?
  • défaut de lubrification ?
  • douleurs lors des rapports pénétratifs qui créent un vaginisme ?
  • troubles suite à un accouchement ?
  • stress, anxiété (liée à l’anticipation des rapports – ou non) ?
  • éducation religieuse ou sexuelle stricte ?
  • trouble de l’identité sexuelle ?
  • violences sexuelles passées ?

Les causes peuvent être nombreuses. Une fois que tu as trouvé la tienne, n’hésite pas à te faire accompagner de manière adaptée : suivi gynécologique, thérapie sexuelle, sophrologie ou relaxation pour la gestion du stress, TCC, etc.

Tu peux aussi trouver une conférence de la spécialiste Mame Ndanty Badiane, dans notre Sommet Autonomie Gynécologique 2, pour commencer.

Tags :

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire