fbpx
trop de pertes blanches ?

Les pertes blanches abondantes : c’est normal ?

Sommaire

“J’ai beaucoup de pertes blanches, est-ce que c’est normal ?” Comme beaucoup d’autres sujets autour de la gynécologie, les pertes blanches sont encore assez taboues. Elles sont souvent mal connues ou mal comprises. Est-ce que mes pertes sont trop abondantes ? Trop liquides ? Pas assez ? De la bonne couleur ? Ou de la bonne texture ? Finalement, on en apprend assez peu sur nos pertes blanches et leur signification durant l’adolescence (et même après). Pourtant, elles sont naturelles et intéressantes à déchiffrer. Allez, je t’explique.

Qu’y a-t-il dans les pertes blanches ?

Tout d’abord, observer des écoulements ou des pertes blanches tous les jours dans ta culotte, oui, c’est normal. Tu vas voir pourquoi juste après.

Ensuite, et avant de savoir si tu as trop de pertes blanches ou non, il faut savoir ce qu’il y a à l’intérieur, de quoi elles sont composées.

Parce que oui, les pertes blanches sont normales, utiles, et je dirais même importantes. Elles sont constituées de deux choses :

  • de la sécrétion de la glaire cervicale qui se fait au niveau du col de ton utérus, tout au fond de ton vagin,
  • et des sécrétions vaginales, qui sont le moyen de nettoyer le vagin.

Donc tout ça est complètement normal. Ton vagin est auto-nettoyant ! La nature est bien faite (j’en profite pour te rappeler de ne jamais nettoyer l’intérieur de ton vagin avec du savon ou autres “produits intimes”, il sait très bien le faire tout seul).

Il est donc naturel que des pertes blanches s’écoulent un peu chaque jour. Cela te permet non seulement de te nettoyer, mais aussi de savoir où tu en es dans ton cycle (grâce à la glaire cervicale).

Pertes blanches : que signifie “abondante” ?

Maintenant, est-ce que tu as beaucoup de pertes blanches ? Est-ce qu’elles sont trop abondantes ?

Déjà, il va falloir se poser la question de ce que veut dire beaucoup. Si tu as tous les jours des pertes que tu retrouves dans ta culotte, on vient de le voir, c’est normal.

S’il y a des moments où ta culotte se retrouve complètement trempée, comme si tu avais fait pipi et que c’est transparent et que ce n’est pas du tout de l’urine : ça aussi c’est normal. C’est souvent aux alentours de la période d’ovulation, le jour suivant l’ovulation même, où il peut y avoir une forte abondance de pertes et tout ça est normal (la glaire devient très abondante et élastique pour favoriser le passage des spermatozoïdes dans l’utérus).

Ça suit ton cycle menstruel.

Maintenant si tu as l’impression que c’est trempé absolument tous les jours, au point de devoir changer plusieurs fois de culottes, etc., alors n’hésite pas à consulter un ou une professionnelle de santé.

Précision : quand je dis “culotte trempée”, je pars du principe que c’est une culotte en coton, avec une culotte en satin c’est normal que ce soit trempé et tu auras toujours cette sensation-là.

Je te rassure malgré tout, même si tu as une sensation très humide, a priori ce n’est pas inquiétant tant qu’il n’y a pas d’autres signes.

Quand faut-il surveiller ses pertes blanches ?

En revanche, si tu observes que tes pertes blanches sont :

  • beaucoup plus abondantes que ce qui est normal et habituel pour toi ;
  • et/ou qu’une odeur étrange se dégage ;
  • et/ou que ça gratte…

Alors ça vaut le coup de consulter. C’est peut-être le signe d’une petite infection.

Même sans ces symptômes, si tu vis une situation inconfortable et que tu veux trouver une solution, n’hésite pas à prendre rendez-vous (gynécologue, médecin ou sage-femme) de façon à pouvoir te rassurer sur ce qu’il se passe dans ta culotte.

Tags :

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire