fbpx
la voix change avec le cycle menstruel

La Voix Change avec le Cycle Menstruel : le savais-tu ?

Contenus

Dans la famille « conséquences du cycle menstruel sur le corps », j’appelle la dernière découverte en date : la voix ! Oui, aussi étonnant que cela puisse paraître : la voix change avec le cycle menstruel. Le corps ne cesse jamais de me surprendre. Je te rassure, tu ne vas pas muer à chaque fois que tu as tes règles. C’est beaucoup plus subtil que cela. La plupart du temps, nous ne nous en apercevons que très peu (voire pas du tout). Mais si tu es chanteuse, que tu souhaites le devenir, ou bien que tu exerces un métier qui te demande de parler beaucoup, je pense que cet article devrait t’intéresser. Allez, c’est parti, aujourd’hui parlons cordes vocales, notes aiguës, perte de tons, œdème, ou encore hydratation.

Je ne suis pas experte sur le sujet. C’est pourquoi j’ai interviewé Mia Mandineau à l’occasion du prochain Sommet Kiffe ton Cycle dédié à l’autonomie gynécologique. Cet article résume une partie de cet entretien passionnant.

Comment fonctionnent les cordes vocales ?

Pour bien comprendre, petit retour en arrière. Les cordes vocales, qu’est-ce que c’est ? Et comment fonctionnent-elles ?

Voilà un petit schéma pour y voir plus clair (je trouve ça toujours plus simple de comprendre une nouvelle notion avec un visuel).

voix et cycle menstruel : schéma de cordes vocales
Vue de dessus (Sandrarossi, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Les cordes vocales sont des membranes muqueuses du larynx. Ce sont des muscles. Et nous en avons deux. Quand nous parlons ou chantons, l’air expiré par nos poumons remonte par le larynx et se faufile entre les cordes vocales. À cet endroit-là, l’espace rétrécit, l’air accélère, les faisant vibrer entre elles sur son passage.

Jamy l’explique très bien dans cette vidéo ! (Toi aussi, tu es nostalgique de l’époque « C’est pas sorcier » ?)

Ce qui nous intéresse, c’est aussi de savoir comment elles vibrent (ça nous servira pour la suite). Je te mets une autre image, pour que ce soit plus parlant. Tu peux constater que les cordes vocales ne se touchent pas sur toute leur longueur en même temps. Elles font plutôt comme un mouvement de vague (cela me rappelle une autre vague, tiens).

mouvement des cordes vocales
Vue de côté (Reinhard, Public domain, via Wikimedia Commons)

Ce mouvement se répète plusieurs centaines de fois par seconde ! Ça, c’est quand tout fonctionne correctement.

Quels sont les impacts du cycle menstruel sur la voix ?

Tu as compris que le cycle menstruel vient y mettre son petit grain de sel chaque mois. Et cela peut se traduire à différents niveaux. Bien sûr, nous sommes toutes différentes. Mais certaines observations sont intéressantes à mettre en lumière.

La fatigue

Quand tu es en période prémenstruelle et/ou pendant les règles, tu peux ressentir beaucoup de fatigue. L’une des conséquences à cela est la déshydratation, notamment des cordes vocales. La réaction du corps va être de produire des mucosités pour protéger ces membranes. Tu peux alors avoir l’impression d’avoir quelque chose dans la gorge, ou de l’air dans la voix. Si le chant est ton métier, cela peut devenir très gênant.

Les douleurs et les crampes

Pendant le SPM, nous sommes nombreuses à pouvoir ressentir des douleurs au niveau du dos ou du ventre. Or, pour chanter, tu sollicites énormément ton dos et ta ceinture abdominale. Engager cette zone et compter dessus pour performer vocalement peut s’avérer très compliqué.

Comme le dit Mia, c’est comme si tu devais assurer un déménagement alors que tu as d’énormes crampes aux bras et aux épaules. Je te laisse imaginer l’effort à fournir.

Les œdèmes

Le corps fait parfois de la rétention d’eau avant et/ou pendant les règles. Nous avons alors le ventre, les seins, les pieds, etc. qui se mettent à gonfler (toi aussi tu prends une taille de pantalon supplémentaire pendant les règles ?).

Les cordes vocales n’échappent pas à la règle. Il peut arriver qu’elles gonflent, elles aussi. La conséquence ? Elles ne sont plus capables de se coller correctement pour vibrer et produire les sons recherchés. Leur performance est affectée.

Je te montrais plus haut une image du mouvement des cordes vocales. C’est celui qu’elles font quand nous parlons à hauteur naturelle. Toute la membrane est en vibration de chaque côté. Mais pour aller dans les aigus, le mouvement change : les cordes vocales maintiennent le contact sur la partie supérieure des membranes pour ne laisser qu’une petite surface, sur la moitié inférieure, vibrer très vite. C’est ce qui produit le son aigu. Or, si elles sont gonflées, elles ne peuvent pas se coller correctement entre elles. Les notes hautes seront alors très difficiles à atteindre.

Il peut se passer la même chose à l’inverse, dans les notes graves.

Les hormones

Enfin, une autre hypothèse possible concerne la progestérone. Cette hormone présente en phase prémenstruelle agit comme un décontractant musculaire. Maîtriser sa voix (et donc ses cordes vocales) devient alors plus compliqué.

La voix change avec le cycle : attention aux aigus

Concrètement, que pouvons-nous observer ? Les témoignages sont encore très peu nombreux. La question des règles et du cycle menstruel n’est pas (ou peu) abordée dans le cursus des chanteuses. (Pas si étonnant ? 😉 )

En creusant un peu et en interrogeant plusieurs chanteuses lyriques, voici les symptômes qu’elles ont pu ressentir et décrire :

  • une grande difficulté à mobiliser leur corps et leurs abdominaux pour chanter ;
  • une voix qui s’épaissit ;
  • des difficultés à se chauffer la voix à cause d’un larynx qui remonte trop ;
  • la perte d’un à deux tons dans les aigus ;
  • la perte des tons graves aussi ;
  • moins de flexibilité dans la voix ;
  • etc.

La voix change avec le cycle. Chacune l’observe différemment. Comme pour le syndrome prémenstruel, les symptômes sont nombreux et peuvent varier d’une personne à l’autre, mais aussi d’un cycle à l’autre.

Comment prendre soin de sa voix pendant le cycle ?

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que la douleur est là pour nous dire que quelque chose ne va pas. Le corps nous envoie des signaux. Dans ce cas précis, si notre voix n’est pas capable d’aller dans les aigus ou dans les graves, il ne faut pas forcer (au risque d’abîmer son instrument).

Et si tu n’es pas chanteuse, mais que tu utilises beaucoup ta voix dans ton métier, tu peux aussi en prendre soin facilement. Voici quelques pistes :

  • beaucoup s’hydrater ;
  • boire de l’eau ;
  • faire des inhalations avec des huiles essentielles douces (comme la lavande par exemple) ;
  • éviter de se racler la gorge (préférer une expiration sur le son [K])
  • échauffer sa voix plus doucement et plus longtemps ;
  • moins forcer dessus ;
  • etc.

Si tu souhaites visionner l’interview complète avec Mia et participer au Sommet Kiffe ton Cycle sur l’autonomie gynécologique : c’est gratuit, c’est en ligne du 27 juin au 4 juillet et tu peux t’inscrire juste ici.

Alors, tu savais, toi, que la voix change avec le cycle menstruel ? Comment en prends-tu soin ?

Sur le même thème :

Mon odeur change en fonction de mon cycle

Réchauffement climatique sous la couette : enquête au cœur du brasier

Que fait la pilule sur le cycle menstruel ?

Découvre aussi notre nouveau programme : Kiffe ton syndrome Prémenstruel ! Une méthode unique, efficace et 100% naturelle pour apaiser le SPM de façon durable.

Laisser un commentaire