fbpx
pratiquer la symptothermie

Pratiquer la symptothermie : un excellent moyen de te relier à ton cycle

Contenus

La symptothermie, ça te parle ? C’est une méthode de contraception naturelle entièrement basée sur les signaux de ton corps. Elle se base sur un double contrôle, la prise de température et l’observation de la glaire cervicale, pour t’offrir un maximum de sécurité. Tu en doutes ? Avec des observations consciencieuses, la méthode symptothermique est aussi fiable que la pilule ! En plus, pratiquer la symptothermie te permet de te relier à ton corps et à ton cycle menstruel ! Je te raconte ?

Je suis Maëlle Mériaux, du blog Devenir Intuitive. La mission de ce blog ? Aider les jeunes mamans à trouver l’équilibre entre leurs facettes de mère et de femme. Nous y parlons de pratiques telles que la symptothermie, le flux instinctif libre ou encore l’hygiène naturelle infantile.

Les règles ou le début de ton cycle en symptothermie

En symptothermie et de manière physiologique, c’est l’arrivée de tes règles qui déclenche un nouveau cycle. Avec elles, ta température corporelle chute d’un seul coup. Elle reste basse jusqu’à l’ovulation et est corrélée à la production d’œstrogène dans ton corps.

Si tu lis régulièrement les articles de ce blog, tu sais bien que ton corps t’envoie tout plein de signaux à propos de ton cycle. Tu sais différencier les 4 phases de ton cycle menstruel et la métaphore du surf t’aide à les reconnaître.

Mais, as-tu conscience que les signaux de ton corps te parlent en premier lieu de fertilité ? Tu as toutes les infos dont tu as besoin pour savoir exactement comment gérer de manière naturelle ta contraception.

La phase fertile ou comment pratiquer la symptothermie t’aide à comprendre ton cycle menstruel

Le début de la phase fertile : ton ressenti est encore ténu

En symptothermie, la fenêtre de fertilité s’ouvre soit avec la prise de température, soit avec le ressenti de la glaire cervicale, en fonction de ce qui arrive en premier. C’est là que tu dois être vraiment aux aguets. Ouvre tes écoutilles. C’est parti !

Pour en savoir plus sur la symptothermie, regarde cette vidéo explicative :

La plupart des femmes commencent à prendre leur température entre le 6e et le 9e jour de leur cycle menstruel. Il faut se baser sur les 12 cycles précédents pour faire le calcul.

Tu n’es pas forcément très fertile à ce moment-là, et il est probable que tu es encore pleine d’énergie et de projets dans tous les sens. Mais attention, tu dois tout de même commencer à te protéger si tu es en mode contraception.

Les jours avancent et ton énergie change. La glaire cervicale – un fluide sécrété par le col de l’utérus pour faciliter le passage des spermatozoïdes – est vraiment là pour te guider. C’est le meilleur indicateur de ta fertilité. D’abord, ce n’est qu’un ressenti très ténu : tu sens ton vagin un peu humide et puis au fil des jours, il devient mouillé.

Là, tu commences à faire des observations externes de la glaire cervicale. En t’essuyant après avoir fait pipi, si tu y prêtes attention, tu peux observer un fluide blanchâtre et pâteux sur le papier. Tu le prenais peut-être pour des pertes blanches ? Eh bien, tu sais maintenant qu’à cette période-là de ton cycle, c’est probablement de la glaire cervicale.

La phase ultra-fertile : ton corps ne pense plus qu’à procréer

Puis, surprise : un jour, tu découvres sur le papier toilette un fluide carrément transparent, qui ressemble à du blanc d’œuf pas cuit. Si tu en prends un peu entre les doigts, tu te rends compte qu’il est très élastique. C’est la glaire filante ou collante. Là, pas de doute : tu es très fertile !

Imagine : la glaire cervicale, c’est la sécrétion qui aide les spermatozoïdes à entrer dans ton utérus. Tu te doutes qu’avec une consistance aussi fluide, ça glisse tout seul !

Bref, attention, si tu es en mode contraception naturelle, il faut vraiment te protéger lorsque tu as des rapports sexuels à ce moment-là… ou inventer une nouvelle sexualité. Et le plus fou, c’est que tu as probablement une forte libido ces jours-là justement ! Eh oui, notre corps est avant tout animal : nous cherchons instinctivement la reproduction !

La bonne nouvelle avec ces observations, c’est que le jour où tu décides d’avoir un enfant, tu connais exactement le moment le plus propice pour tomber enceinte ! Il suffit de choisir les jours où ta glaire est filante pour faire l’amour et optimiser tes chances de procréation.

La sortie de la phase fertile : ton corps change d’état tout à coup

Ces jours-là, vigilance, car d’un jour à l’autre, ton état va changer. Pour cela, il faut repérer le moment du passage d’une glaire filante et collante à une glaire cassante, qui n’est plus du tout élastique. Au lieu d’être transparente, elle devient alors jaunâtre. Lorsque tu observes cela, c’est que l’ovulation a déjà probablement eu lieu.

Comme nous ne pouvons pas déterminer le moment de l’ovulation avec précision, la symptothermie identifie le jour sommet, qui correspond à la dernière journée de glaire filante, juste avant l’observation de la glaire cassante. Nous déterminons donc le jour sommet après coup.

Arrive alors le moment de la montée de température. La production d’œstrogène chute après l’ovulation et c’est la progestérone qui prend le relais. Résultat : ta température corporelle augmente de quelques centièmes ou dixièmes de degrés.

Après trois températures hautes significatives, tu sors de ta fenêtre de fertilité. Qu’est-ce que ça veut dire ? Que tu n’as plus besoin de prendre ta température ni d’observer la glaire cervicale jusqu’au prochain cycle ! Cela signifie aussi que tu entres dans une autre phase de ton cycle menstruel, bien sûr…

La phase prémenstruelle ou le retour de la liberté sexuelle

Avec la progestérone, ton énergie n’est plus la même et tu recherches davantage l’introspection. Peut-être aussi que le syndrome prémenstruel se fait sentir. Oui, mais la satisfaction que tu as, c’est de pouvoir faire l’amour librement, sans te poser de questions.

Et ça, je peux te dire que moi, ça m’aide à l’aimer, cette phase prémenstruelle !

Bientôt les règles et avec elles, une nouvelle vague de vie en toi !

Alors, prête pour le grand bain de la symptothermie ? Pour en apprendre davantage, va voir mon article La symptothermie : toutes les infos pour démarrer en toute sécurité.

Si le thème de la contraception t’intéresse, la 6e édition du Sommet Kiffe ton cycle devrait te plaire ! On y parle contraception hormonale, naturelle, masculine, définitive, etc. Bref, de quoi avoir toutes les cartes en main pour faire son choix.

3 réflexions au sujet de “Pratiquer la symptothermie : un excellent moyen de te relier à ton cycle”

Laisser un commentaire